Assurance Vie












QU'EST-CE QU'UNE ASSURANCE VIE ?

Une assurance vie est un engagement entre l'assureur et le souscripteur : lors du décès de ce dernier, l'assureur s'engage à verser une certaine somme au bénéficiaire, au préalable désigné par le souscripteur. Elle sert dans la plupart des cas à couvrir les frais d’obsèques et parfois à assurer une rente à la famille si celle-ci vivait, par exemple, sur le salaire du défunt.

Il existe différents types d'assurances vie : la plus répandue reste l'assurance "décès" pour laquelle une somme revient au bénéficiaire en cas de décès du souscripteur. Là encore existent différentes sortes d'assurances "décès" : le souscripteur peut s'assurer sans date limite et l'assureur versera alors un capital au bénéficiaire lors du décès de l'assuré ; il peut également souscrire une assurance dite temporaire, qui couvre le décès de l'assuré jusqu'à une date prédéfinie ; enfin, il existe également des contrats obsèques, garantissant le financement des obsèques de l'assuré lors de son décès.

Le souscripteur peut donc "assurer son décès", mais peut également souscrire une assurance en cas de vie : l'assuré place alors son argent sur ce type de contrat et acquiert son capital s'il est en vie au terme du contrat.

Enfin, il existe des assurances dites "mixtes", couvrant à la fois la vie et le décès de l'assuré, pour lesquelles l'assureur s'engage à verser une somme à l'assuré s'il est en vie au terme du contrat, ou au bénéficiaire si l'assuré décède avant le terme du contrat.

POURQUOI SOUSCRIRE UNE ASSURANCE VIE ?

Même s'il est difficile d'aborder le sujet avec ses proches, le choix de souscrire une assurance vie peut être primordial dans certains cas. Et, contrairement aux idées reçues, elle n'est souscrite que rarement par des personnes âgées mais plutôt par des Français désireux de se constituer un capital, car l'assurance vie n'est, au final, qu'un plan d'investissement comme les autres.

Tout d'abord, l'assurance vie permet d'épargner son argent, au même titre que lorsqu'on le place sur un livret A. Il reste donc un placement sécurisé, et les fonds ne sont pas perdus, comme l'on pourrait le penser, si l'assuré décède avant la date prévue, par exemple.

De plus, il peut permettre de fournir des revenus complémentaires sous forme de rente viagère pour partir à la retraite en toute sérénité. Mais elle est dans la plupart des cas utilisée afin de protéger ses proches lors d'un décès en leur permettant d'être à l'abri financièrement.

Qui plus est, elle est généralement plus intéressante qu'un plan épargne classique. Même si les revenus gagnés grâce à un contrat assurance vie sont également imposables dans le cadre de l'impôt sur le revenu, elle reste plus avantageuse car, d'une part, les revenus ne seront imposés que lorsque vous les retirerez de votre contrat (vous pouvez choisir de laisser les intérêts qui viendront à leur tour grossir le montant de vos fonds) et, d'autre part, le montant de l'impôt à payer en cas de retrait d'argent régresse au fur et à mesure que le contrat "prend de l'âge".

Enfin, aucun fond n'est bloqué, contrairement à certains contrats d'épargne, et les retraits d'argent sont toujours possibles et jamais surtaxés. Seuls les impôts et les délais (quelques jours, en général) de certaines compagnies restent à être pris en compte.
-->